Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 11:20

 Cette rubrique, dont les premiers articles viennent d'être rédigés , sera mise à jour régulièrement.

 

ART NOUVEAU :

 

Style, et courant artistique Européen, qui apparaît vers la fin 1895 et s'impose surtout en architecture, dans les arts décoratifs et les arts appliqués. Les motifs et sujets sont souvent d'inspiration naturaliste.

C'est l'apogée de la pâte de verre avec l'école de Nancy et en particulier Emile GALLE ( 1848-1904 ) et les frères DAUM. Le métal est largement utilisé en architecture ou pour le mobilier urbain ( Hector GUIMARD, 1867-1942 ). Les lignes sont harmonieuses et douces. Les couleurs sont proches de celles de la nature, avec principalement des tons d'automne.

 

Emile GALLE Lit papillon 1904

 

Emile GALLE Lit papillon 1904   

                      

                                                                                                                    Hector GUIMARD Edicule  METRO PorteDauphine 1900     Hector GUIMARD Edicule METRO PorteDauphine 1900

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ART CONCEPTUEL :

 

Courant artistique des années 1960 issu de l'art minimal. L'objet d'art n'y est pas considéré pour sa forme mais pour ce qu'il signifie. Le discours devient matériau de la pratique ( Joseph BEUYS, Joseph KOSUTH ).

 

 

BEUYS.jpg

 

                                                                                                                         Joseph BEUYS

 

ARTE POVERA :

 

( Italien : art pauvre ). Expression inventée en 1967 par Germano Celant pour désigner une attitude artistique contestataire p^lutôt qu'un courant, utilisant souvent des matériaux pauvres, naturels ou de rebut, sans exclusive ( néons ), qui défie l'industrie culturelle et interroge le rapport nature/culture, privilégiant le processus au produit fini ( Giovanni ANSELMO, Jannis KOUNELLIS, Mario MERZ, Giuseppe PENONE, Michelangelo PISTOLETTO ...).

 

MARIO MERZ Igloo nero 1994

 

Mario MERZ Igloo nero 1994                              JANNIS KOUNELLIS San titre 1968 ficelle 5,15 m x 7 m x 0,7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janis KOUNELIS sans titre 1968

 

 

 

BAROQUE :

 

Tendance artistique caractérisée par la courbe, le contraste lumineux, le trompe l'oeil et les effets de mouvement. Né en Italie, le Baroque se développe entre la Renaissance et le néo-classicisme dans les pays catholiques de l'Europe et de l'Amérique latine.Il touche tous les domaines artistiques, sculpture, peinture, littérature, architecture et musique et se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance et la grandeur parfois pompeuse. L'âge d'or se situe entre le XVI et le XVII siècle.

 

RUBENS triptyque de l'érection de la croix 1611 c-copie-1

RUBENS triptyque de l'érection de la croix  1611

 

LE BERNIN baldaquin Saint pierre de Rome 1624

 

LE BERNIN Baldaquin Saint-Pierre de Rome 1624

 

CONSTRUCTIVISME :

 

Courant artistique né en Russie au début du XXe siècle. Comme le Suprématisme ( Casimir MALEVITCH ), il est caractérisé par des recherches formelles abstraites, souvent géométriques. Utilisant les progrès techniques et prônant la mort du tableau de chevalet, il s'applique à la sculpture, la photographie, l'architecture et le design ( Vladimir TATLINE, Alexandre RODTCHENKO, Anton PEVSNER, Naum GABO ).

 

TATLINE

                                                                      TATLINE 

 

CUBISME :  

 

Mouvement artistique initié principalement par Georges BRAQUE et Pablo PICASSO, qui vise à une simplification des formes et la volonté de donner simultanément à voir le plus possibles d'aspects de ce qui est figuré. Analytique (1909-1912), il se caractérise par un nombre limité de couleurs comme le gris, le bistre, le brun, le blanc, puis Synthétique (1912-1918), il réintroduit la couleur.

 

Picasso Les demoiselles d'avignon 1907

 

PICASSO les demoiselles d'Avignon 1907

Repost 0
Published by artsplastiquessab.over-blog.com
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:58

 

ABSTRAIT

 

Se dit d'une oeuvre qui ne représente rien du réel perceptible par les sens de la vue et du toucher ou qui ne fait référence à aucune réalité extérieure.

ANUSKIEWICZ-Richard-Luminous-1965--61-x-61-cm.jpgPicasso-Les-demoiselles-d-avignon-1907.jpg

ANUSKIEWICZ richard

Luminous 1965 61 x 61 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                     PICASSO

                                                                     Les demoiselles d'Avignon

                                                                     1907   244 x 233 cm

 

 

 

 

Même si l'oeuvre de Picasso est étrange, elle n'est pas abstraite mais figurative car on peut nommer ce qu'elle représente.

 

ACADEMIQUE

 

Conventionnel, conformiste; qui correspond à des normes établies et stables, relevant d'une esthétique née de l'imitation.

 

LE-LORRAIN--Ulysse-remet-Chriseis-a-son-pere-1647.jpg

 

LE LORRAIN Ulysse remet Chriséis à son père 1647

 

ALLEGORIE

 

illustration d'un concept ou d'une idée par un personnage, une image, une scène, un tableau, une sculpture, etc ...comme le papillon symbolisant la mort à venir dans une nature morte du XXIIe siècle.

 

DELACROIX-La-liberte-guidant-le-peuple.jpg

 

DELACROIX La liberté guidant le peuple 1861

260 x 325 cm

 

Dans cette oeuvre DELACROIX utilise Marianne et la femme Française afin de symboliser l'allégorie de la liberté.

 

ANAMORPHOSE :

 

Image ou partie volontairement déformée qui retrouve son aspect normal lorsqu'elle est regardée à partir d'un certain point de vue ou lorsqu'elle est réfléchie par un miroir généralement courbe ( cylindre ou conique ).

 

HOLBEIN-les-ambassadeurs-1533.jpg

                                                            HOLBEIN Les Ambassadeurs 1533

La forme étrange au premier plan est un crâne, afin de le percevoir normalement il faut placer l'oeil sur le côté droit de la toile. Riche et puissant la mort rôde pour tous...

                                                                              anamorphose-cylindrique.jpg

                                                                                          Ana morphose cylindrique

ANGLE DE VUE

 

Dans la prise du vue et les oeuvres figuratives, ce terme précise la position et la direction de l'objectif ou du regard ( voir plongée, contre-plongée ).

 

AVANT-GARDE

 

Courant artistique novateur et contestataire de presque tout le XXe siècle, qui s'affirme en rupture avec les codes établis. Les premieres avant-garde du début du XXe se succèdent rapidement : Cubisme, Fauvisme, Futurisme, Orphisme, etc ...

 

 

BAS-RELIEF  

 

Sculpture dont les formes se détachent légèrement du support.. Dans le haut-relief, les formes sont presque indépendantes du support, en ronde-bosse le support n'est plus présent.

 

AKKENATON-faisant-une-offrande-a-ATON-Bas-relief.jpg

AKHENATON faisant une offrande à ATON                   Haut-relief-du-Parthenon-vers-447--433-av-JC.jpg

BAS-RELIEF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HAUT-RELIEF du PARTHENON

vers 447  433 av JC       

 

MICHEL-ANGE-david-1501--1504---434-cm-de-haut.jpg  RONDE-BOSSE 

 MICHEL ANGE David entre 1501 et 1504 hauteur 434 cm

 

BIDIMENSIONNEL :

 

Caractérisé par la planéité, l'absence de profondeur ou de relief réels. L'espace littéral d'une oeuvre est à deux dimensions.

 

CADRAGE :

 

Limites de la prise de vue ou de l'image.

 

CADRE :

 

Objet qui isole le champ de l'oeuvre bidimensionnelle de l'espace environnant.

 

CAMAIEU :

 

Oeuvre dont la palette est composée de différents tons d'une même couleur ( une peinture en camaïeu de bleu).

 

CHAMP :

 

Portion de l'espace saisie par un oeil immobile, un appareil de prise de vue ou un appareil optique. Tout ce qui se retrouve en dehors est dit HORS-CHAMP.

 

CINETIQUE :

 

Mouvement artistique dont les oeuvres sont caractérisées par l'utilisation du mouvement réel ( Alexandre CALDER, Jean TINGUELY ...).

 

 

 

Jean TINGUELY Requiem pour une feuille morte 1967 

 

CLAIR-OBSCUR : 

 

En peinture ou en photographie, répartition contrastée des ombres et des lumières qui produit souvent un effet dramatique ( Georges DE LA TOUR, LE CARAVAGE ).

 

LE-CARAVAGE-Le-crucifiement-de-Saint-Pierre-1601-Rome-Itali.jpg

 

COLLAGE :

 

Procédé consistant à fixer sur un support des fragments de matériaux, hétérogènes ou non, en particulier des papiers découpés. Genre important dans les arts-plastiques mais aussi utilisé en musique et littérature.

 

Picasso_Guitare--papier-de-musique-et-verre-de-vin-1912.jpg

 

PICASSO

Guitare, papier de musique et verre de vin

1912

 

CONTRE-PLONGEE :

 

Angle de vue tel que le sujet photographié ou filmé, peint ou dessiné,etc ... est peçu depuis un point situé au dessous de lui.

 

MURNAU-Nosferatu-1922.jpg

 

MURNAU

Photogramme du film NOSFERATU 1922

 

DEGRADE :

 

Affaiblissement progressif et continu d'une couleur ou d'une valeur.

 

degrade.gif

 

DETOURNEMENT :

 

Procédé artistique qui consiste à s'approprier une oeuvre ou un objet et à l'utiliser pour un usage ou une représentation différents de l'usage ou de la représentation d'origine.

 

DUCHAMP roue de bicyclette 1913

 

Marcel DUCHAMP

roue de bicyclette

Ready-made 1913

 

DIPTYQUE :

 

Oeuvre constituée de deux panneaux matériellement solidaires ou non.

 

ECHELLE :

 

rapport entre les dimensions réelles d'un objet ( bâtiment, paysage ) et celles de sa représentation ( carte, plan, maquette), ce qui permet par comparaison d'évaluer un ordre de grandeur.

 

MAGRITTE-les-valeurs-personnelles-1952-huile-sur-toile-80-x.jpg

 

MAGRITTE

les valeurs personnelles 1952

huile sur toile 80 x 100 cm

 

EMPRUNT :

 

Processus consistant à introduire dans une oeuvre un fragment d'une autre oeuvre.

 

LEGER-la-Joconde-aux-cles-1930.jpg

 

LEGER

la Joconde aux clés 1930

 

EPHEMERE :

 

Notion renvoyant à la courte durée de vie de certaines oeuvres. L'artiste peut délibérément choisir de limiter cette durée.

 

IN-SITU :

 

Se dit d'une oeuvre réalisée en fonction d'un lieu auquel elle est destinée et sur lequel elle réagit.

 

gormley-drawn-2006-7.jpg

 

GORMLEY drawn 2007

 

INSTALLATION :

 

Disposition de matériaux et d'éléments divers dans un espace. Mode d'expression apparu à la fin du XXe siècle.

 

ANNETTE MESSAGER et FERNANDO et HUMBERTO CAMPANA gant têt

 

ANNETTE MESSAGER et FERNANDO et HUMBERTO CAMPANA  gant tête et banquete chair

 

 

MISE EN SCENE :

 

Organisation prémédiée d'objets, de personnages, de mouvements, etc, dans un espace et un temps choisis.

 

 

  MONOCHROME :

 

Qui n'a qu'une seule couleur. La peinture monochrome est devenue une catégorie artistique au XXe siècle .

 

Yves-KLEIN--monochrome.jpg

 

Yves KLEIN monochrome

 

MULTIPLE :

 

Se dit d'une oeuvre produite en série comme en sérigraphie, une gravure, une lithographie, une photographie, un moulage ou un bronze.

 

Andy-Warhol-Marilyn-Monroe.jpg

 

Andy WARHOL Marilyn sérigraphie sur toile 1967

 

NARRATION :

 

Suite de faits articulés dans le temps entre un début et une fin, avec des ellipses ( le non-dit, les vides entre deux temps narrés ).

 

NATURE MORTE :

 

Représentation d'objets inanimés dans un tableau, une photographie ou autres oeuvres plastiques.

 

OFF :

 

Désigne les sons ( voix humaine, bruitages ) dont l'origine est dans le hors-champ de l'image cinématographique ou vidéo.

La voix OFF du narrateur invisible peut commenter l'image du plan d'un film.

 

ONOMATOPEE :

 

Mot qui, prononcé évoque un bruit reconnaissable " boum " pour une exlosion. Sa graphie et ses caractéristiques plastiques renforcent l'intensité et l'efficacité de l'évocation.

 

LICHTENSTEIN-Whaam-1963-173-x-406-cm.jpg

 

Roy LICHTENSTEIN Wham! 1963 173 x 406 cm

 

 

PALIMPSESTE :

 

Au Moyen-Age parchemin (en peau d'animal tannée) réutilisé après effacement par ponçage du texte manuscrit devenu obsolète et dans lequel des traces du texte disparu demeurent encore visible.

 

 

 

PERENNITE : 

 

Caractéristique de ce qui dure très longtemps ou qui demeure inchangé dans la durée (contraire de pérenne:éphémère).

 

PLAN :

 

Voir la page ATELIER VIDEO afin d'y consulter les différents plans.

 

PLONGEE :

 

Angle de vue tel que le sujet photographié ou filmé, peint, dessiné, etc. est peçu depuis un point situé au-dessus de lui. La plongée donne l'impression de dominer ce sujet .

 

plongee_1.jpg

 

Vue en PLONGEE

 

POLYCHROME : 

 

Multicolore

 

POLYPTQUE : 

 

Ensemble de panneaux peints, sculptés en bas-relief, photographiques, etc. reliés entre eux ou présentés ensemble. Traditionnellement, les polyptyques comprenaient des volets double-face et pouvaient se voir ouverts ou fermés (le retable d'Issemheim de GRUNEWALD).

 

 

  GRUNEWALD-Le-retable-d-Issenheim-1512--1516.jpg

 

GRUNEWALD le retable d'Issenheim entre 1512 et 1516

 

POLYSEMIE :

 

Caractérise ce qui a plusieurs significations ( image polysémique ) .

 

POP-ART :

 

Initié en Grande-Bretagne avec Richard HAMILTON lors de la décennie précédente,mouvement artistique anglo-saxon des années 1960 sur l'attention portée au quotidien, au banal et à la consommation, utilisés comme référents et constituants des oeuvres : ANDY WARHOL, JAMES ROSENQUIST, ROY LICHTENSTEIN (USA). L'équivalent Français serait le NOUVEAU REALISME.

 

WARHOL-Campell-s-soup.jpg

 

WARHOL Campell's soupe

 

READY-MADE :

 

Catégorie d'oeuvres inventée par Marcel DUCHAMP qui relèvent de la seule appropriation d'un objet de l'environnement quotidien par l'artiste et non de sa fabrication.

 

DUCHAMP-ready-made.jpg

 

Des REDY-MADE de Marcel DUCHAMP vers 1912

 

REPENTIR :

 

 

Le repentir est ce qui se passe quand on revient sur un dessin, pour corriger, reprendre un trait, une posture tout en gardant le premier dessin, la forme initiale. Alors que la tendance habituelle est de gommer puis de corriger, le repentir ouvre le dessin à des extensions. On observe déjà cela dans les études des artistes de l'époque classique. Cela crée un effet de palimpseste où les lignes se surimposent, créent un rythme, une vibration. En peinture aussi, comme chez Ingres qui dote son nu de trois bras, dans le but de chercher la bonne posture.

 

INGRES-dessin-preparatoire-le-Bain-Turc.jpg

                                            INGRES dessin préparatoire pour le Bain Turc

 

 

RESERVE :

 

En peinture, la réserve est une partie du support non recouverte de matière picturale qui garde donc la couleur et l'aspect d'origine de ce dernier.

 

PICASSO-Portrait-d-Olga--kOKLOVA-1917.jpg

 

PICASSO Portrait d'Olga Koklova 1917

 

Le fond est ici laissé vierge c'est donc une RESERVE.

 

 

RETABLE :

 

Panneau vertical sculpté, peint, gravé ou émaillé dressé derrière la table de l'autel d'une église.

 

 

Rothenburg-Retable_des_douze_apotres.jpg

                                                       Retable des 12 Apôtres Eglise saint-Jacques Rothenburg

 

SEMIOLOGIE, SEMANTIQUE :

 

Etude de la signification des signes

 

SERIE :

 

Ensemble ou suite d'éléments de même nature ou possédant des points communs ( portraits, images,objets, etc ...).

C'est une suite hiérarchisée ou non, par opposition à la suite ordonnée qui constitue une séquence.

 

 

MONET-La-cathedrale-de-Rouen-serie.jpg

 

             Claude MONET série de toiles sur le thème de la cathédrale de Rouen vers 1894

 

SFUMATO :

  

Employé essentielllement  à la Renaissance Italienne, surtout Florentine, ce procédé consiste à créer une ambiance vaporeuse dans le tableau par un modelé flou et des contours estompés ( Léonard de  Vinci ).

 

TEMPERA :

 

Mot Italien. Peinture à l'eau dont le liant est une émulsion à base d'oeuf.

 

TONDO :

 

Oeuvre réalisée sur un disque ou dans un format  rond (de l'Italien rotondo : ),courante dans l'Antiquité Romaine et la Renaissance Italienne.

 

TRIPTYQUE :

 

Depuis l'ère médiévale, triple panneau peint ou sculpté à deux volets repliables sur le panneau central; au sens large, on peut trouver ce terme pour désigner une image en trois parties.

 

TROMPE-L'OEIL :

 

Peinture qui utilise des effets, notamment ceux de la perspective, pour créer une illusion de relief, de profondeur, etc.

 

Julian-BEEVER-image-anamorphique-de-la-tour-Eiffel.jpg

                Julian BEEVER image anamorphique de la tour Eiffel, parvis de la défense    

 

VALEUR :

 

Terme qui désigne le degré de luminosité d'une couleur ou d'un gris. On parle de valeur claire, de valeur sombre.

 

VANITE :

 

Oeuvre, souvent picturale, qui exprime notamment 'idée que tout est mortel ici-bas.

 

DAVID-BAILLY-Vanite-au-portrait-90-x-122-cm--vers-1650.jpg

 

                                          David BAILLY Vanité au portrait 90 x 122 cm  1650

        

 

 

ZOOMORPHE :  

 

Dont la forme évoque celle d'un animal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by artsplastiquessab.over-blog.com
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:17

QUATRIEME

AVANT-PENDANT-APRES-incitation.jpgRAPPORT AVEC LE PROGRAMME ET LE SOCLE COMMUN

 

 

L'image et la narration.

Explications écrites et orales ( socle commun pilier 1 ),développement de la culture références artistiques ( pilier 5 ).

 

 

 LA-BD-et-la-Narration-texte.jpg

DAVID-BAILLY-Vanite-au-portrait-90-x-122-cm--vers-1650.jpg

David Bailly Vanité au portrait, huile sur toile 90 x 122 cm vers 1650

MASACCIO Le tribut texte

   

 

 

MASACCIO Le tribut 1425 /1427 Florence

 

QUELQUES REALISATIONS D'ELEVES.

Pour en voir plus vous pouvez vour reporter à l'ALBUM PHOTO QUATRIEME sur la page d'accueil.

 

 

ANONYME-42.jpg   ANONYME 42YOUENN 42   YAOUENN 42AURELIA 42 AURELIA 42

ANTOINE 42 ANTOINE 42

JULIE 42

JULIA 42

LOUIS 42

LOUIS  42

 


L'IMAGE CREE UNE SURPRISE
 
INCITATION : Laisser croire au spectateur que l'image représente une chose mais
                        qu'en réalité elle cache autre chose.
 
 
METHODE :  Isoler un détail dans une image à l'aide d'une "fenêtre ".
                        Peindre, dessiner, au-dessus de cette image une autre représentation 
                        figurative totalement différente de la première en intégrant le détail.
 
                        Ce détail est donc commun à deux images différentes afin de créer un effet
                        de surprise sur le spectateur.
 
DUREE :    3 séances
 
TECHNIQUE : libre 
 
DOCUMENTATION ARTISTIQUE :
 
                                                 DALI  " apparition d'un visage et d'un compotier sur une plage "
                                                            " le marché aux esclaves "
                                                            " le toréro hallucinogène "
 
EVALUATION :
 
                          Détail énigmatique :                                               / 3
                          Détail commun à deux images différentes :        / 4
                          Complexité de la réalisation :                                   / 3
                          Maîtrise technique :                                                 / 10
 
                                                                                                             /  20
 
RAPPORT AUX PROGRAMMES ET AU SOCLE COMMUN
 
L'image et leur relation au réel. Percevoir et analyser les images, avoir un esprit analytique et critique.
Repérer des oeuvres essentielles dans l'histoire de l'art ( pilier 5 ), analyser et expliquer une oeuvre ( pilier 1 ).
 
DOCUMENTATION ARTISTIQUE :
 
 
 
 
DALI texte 1 
 
DALI-texte-2.jpg
 

MISE EN SCENE

 

SUJET :       se mettre en scène face à une image de reportage ou de mise en scène

                     ( publicité, cinéma, mode etc …).

 

 

 

METHODE :  réfléchir à la manière de présenter l'image ( lieu, distance par rapport au

                        spectateur... ).

                       Quelle expression adoptée en fonction de l'image, mais aussi quelle

                        posture ?

                        Les vêtements portés ainsi que le décor autour ( objets, couleurs, ombre et

                        lumière …) ne seront pas à négliger

 

                        Réaliser un croquis explicatif du projet individuel, puis la réalisation peut

                        être collective.

 

DUREE :       1 cours recherches et croquis

                       2 cours pour la réalisation

 

panasonic-TV-3D-pub-dinosaure-big.jpg

 

 

Dans cette image publicitaire, la jeune femme est mise en scène ( attitude, gestuel …) mais aussi les objets dans le salon ( plantes …) sont en rapport avec l'image au mur.

 

 

                   EVALUATION :

 

Qualité des croquis individuels :                               / 5

Justification écrite et orale :                                     / 5

Rapport de la mise en scène avec l'image :          / 4

Maîtrise technique, soin :                                        / 6

 

 

                                                                                 / 20

 

RAPPORT AU PROGRAMME ET AU SOCLE COMMUN

 

Différencier une image de reportage et de mise en scène. Les images et leurs relations au réel. Percevoir et analyser l'image et sa relation au quotidien.

Etre capable de travailler en équipe ( pilier 6 ), autonomie et initiative ( pilier 7 ).

 

 

DOCUMENTATION ARTISTIQUE

 

 

OLIVIER CULMANN

 

OLIVIER-CULMANN-Tele-spectateurs.jpg

 

 

 

 

 

 

Toujours dans l’idée de mieux comprendre notre monde et toujours dans ce que peut raconter la façon dont les humains eux-mêmes le perçoivent. Télé-Spectateurs est un travail photographique sur les attitudes du téléspectateur et sur la place que celui-ci donne à sa télévision dans son intimité. Pour réaliser ce projet, j’ai pris le parti de diviser mon travail en deux partie : La première concerne les spectateurs. Je m’intéresse particulièrement à leur attitude et dans quelle mesure elle change d’une personne à l’autre. La Seconde concerne « l’objet télévision » : Il s’agit de photographies de téléviseurs dans leur contexte permettant de comprendre la place qui leur est donnée, et de voir les programmes regardés. Afin de rendre compte de divers types de situation, j’ai choisi quatre pays, culturellement différents où la télévision a une place importante. Il s’agit du Maroc, l’Inde, le Mexique, et les Etat-unis. Olivier Culmann Ce projet à été réalisé entre 2004 et 2006.



OLIVIER-CULMANN-Tele-spectateurs-4.jpg

 

 

NAM JUNE PAIK

 

 

NAM JUNE PAIK est un artiste Coréen né à Séoul en 1932 et mort à Miami en 2006.

 

Il est considéré comme le premier artiste du mouvement d'Art Vidéo.

 

Name June Paik travaille donc énormément avec des postes de télévision, il considère d'ailleurs que celle-ci ayant remplacé la cheminée dans les foyers, il est était logique de l'utiliser comme d'autres le feraient avec du marbre [2]. Il a commencé par explorer les limites de ces téléviseurs : il fut le premier à oser manipuler et jouer avec les électrons du tube cathodique (à l'aide d'un aimant, comme pour Magnet TV), à dérégler complètement et en profondeur le poste de télévision : il en tira les 13 Disotorded TV présentées à partir de 1963.[3]. L'artiste détourne l'utilisation de la télévision, en l'utilisant comme Tinguely ses machines, il lui fait « faire des tours pour laquelle elle n'était pas prévue ». On retrouve ainsi une télévision face contre terre, en forme de lune, de ciel, de croix, ou plus connu, le célèbre TV Bra for Living sculptures (1969) : un soutien-gorge en mini téléviseurs montrant les images des premiers pas de l'homme sur la Lune. Le tout était porté par Charlotte Moorman, violoncelliste avec laquelle il a notamment réalisé L'opéra sextronique (1967) et TV Cello (1971), où elle jouait sur un violoncelle fait de télés.

 

NAM-JUNE-PAIK--Buddhapaik.jpg

 

NAM-JUNE-PAIK-techno_buddha11.jpg    NAM-JUNE-PAIK-tv-Buddha.jpg  

A partir de 1974 PAIK réalisera plusieurs variantes d'installations vidéos mettant en scène BUDDHA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUELQUES REALISATIONS D'ELEVES, POUR EN VOIR PLUS MERCI DE VOUS REPORTER A L'ALBUM PHOTOS QUATRIEME SUR LA PAGE D'ACCUEIL.

 

 

ANNE-LISE-mosaique.jpg

 

ANNE LISE

 

ROMARIC-mosaique.jpg

 

ROMARIC

 

MARTIN-le-requin-mosaique.jpg

 

MARTIN

 

PIERRE-LOUIS-mosaique.jpg

 

PIERRE LOUIS

 

PAULINE-et-SAOUSSEN-mosaique.jpg

 

PAULINE et   SAOUSSEN

MORGANE-mosaique.jpg

 

MORGANE

 

PIERRE--MARIE-et-MATHIS.JPG

 

PIERRE-MARIE et MATTHIS

 

GRACE-mosaique.jpg

 

grace

 

FLORE-et-INES-mosaique.jpg

 

 

FLORE et INES

 

STANISLAS--QUENTIN--LOUIS.jpg

                                                                             STANISLAS  QUENTIN  LOUIS

 

TARA--MARIE---GABRIELLE--CLAIRE-mosaique.jpg

TARA  MARIE   GABRIELLE  CLAIRE

 

YAOUENN.jpg

 

YAOUENN

 

BAPTISTE ROUE

 

BAPTISTE

 

ALEXANDRA--mosaique.jpg

 

 

                                                                                                   ALEXANDRA

 

Repost 0
Published by artsplastiquessab.over-blog.com
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 11:51

MA CHAISE EST FANTASTIQUE TEXTE

 

REFERENCES ARTISTIQUES

 

 

DALI TEXTE

 

 

 

TADASHI KAWAMATA texte

 

 

REFERENCES AU PROGRAMME ET AU SOCLE COMMUN

 

Prise en compte de l'espace et de l'oeuvre.Expérience sensible de l'espace, relation du corps du spectateur avec l'oeuvre.

Initiative et autonomie ( pilier 7 ), justification orale ( pilier 1) .

 

REALISATIONS D'ELEVES

 

Voici quelques réalisations d'élèves, pour en voir plus vous pouvez vous reporter à la RUBRIQUE ALBUM PHOTOS TROISIEME sur la page d'accueil.

 

AUDE ANASTASIA EMMANUELLE ALEXANDRA

 

 AUDE  ALEXANDRA  EMMANUELLE  35  la chaise gâteau

GUERANDE chaise dragon 34

 

 

     

 

GUERANDE la chaise dragon

 

 

 

LAETITIA ANNE-EMMANUELLEALEXIS CHARLES ALEXANDRE

 

LAETITIA  AUDE EMMANUELLE  35  La chaise angélique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                 

 

 

                                                                                                                                                ALEXIS  ALEXANDRE  CHARLES

                                                                                                                                                 La pierre tombale

 

 

TROISIEME spectateur / acteur

SPECTATEUR / ACTEUR

 

Dans un lieu d'exposition ( musée, galerie … ) le spectateur est souvent passif.

Il ne peut que regarder et réfléchir...

 

 

CHUCK-CLOSE-Frank-1969---274-x-213-cm.jpg

CHUCK CLOSE

Frank 1969 acrylique sur toile 274 x 213 cm

 

 

INCITATION

 

Donnez à voir une réalisation plastique ( peinture, volume, photographie …) dans laquelle le spectateur sera ACTEUR.

Une ou plusieurs actions lui seront permises.

 

MODALITES

 

Etape 1 : TRAVAIL INDIVIDUEL, recherche d'idées sous forme de croquis, d'esquisse.

Etape 2 : Réalisation des projets, possibilité de travailler en groupe.

Etape 3 : fin des réalisations. Prise de vue photographique.

Etape 4 : Verbalisation. Analyse des travaux. Présentation d'artistes.

 

EVALUATION

 

Recherches individuelles :                                            / 10

Explication du projet et son évolution

( Ecrite et orale ) :                                                              / 2

Pertinence de l'implication du spectateur :                 / 2

Pertinence des choix et maîtrise des moyens

plastiques et techniques :                                             / 6

 

                                                                                             


                                                                                          / 20

 

 

 DOCUMENTATION ARTISTIQUE :

 

 

BUREN les deux plateaux

WANG DU et les médias, Installation

 

RAPPORT AU PROGRAMME ET AU SOCLE COMMUN :

 

 Rapport entre le corps de l'auteur et du spectateur avec l'oeuvre ( geste, posture ...). 

Verbalisation ( pilier 1 du socle commun ), travail et partage des idées ( pilier 6 )

 

DOC ARTISTIQUE :

 

 

WANG DU texte 1

 

WANG DU photogramme 1

 

WANG DU photogramme 2

 

QUELQUES REALISATIONS D'ELEVES POUR EN VOIR PLUS CONSULTER L'ALBUM PHOTOS TROISIEME SUR LA PAGE D'ACCUEIL

 

 

SOFIANE.jpg

 

SOFIANE 31 The box !

 

VICTORINE-CHARLOTTE.jpg

 

VICTORINE  CHARLOTTE 31 masque miroir

 

VALERIAN-HENRI-WILLIAM-mosaique.jpg

 

VALERIAN  HENRI  WILLIAM  31  Les drapeaux cibles

 

OMBELINE-1-mosaique.jpg

 

OMBELINE 31 l'album à compléter ...

 

CHARLOTTE-3-mosaique.jpg  CHARLOTTE-1.jpg

 

 

 

 CHARLOTTE 31 Touch me !

   

ARTHUR-THIBAULT.jpg

 

ARTHUR  THIBAULT le miroir au pendu ...

 

GUILLAUME--AXEL-.jpg

 

  GUILLAUME AXEL 35

 

ANTOINE-.jpg    dali mae west peinture 1934

 

ANTOINE hommage à DALI ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  L'ESPACE EST VIDE ... SATUREZ LE !!!

 

 SUJET : Remplir par le procédé de son choix un espace donné en le saturant.

 

 

CONDITION :

                        demi format raisin découpé en de manière hazardeuse ( forme carrée, triangulaire

                        circulaire etc ...).

 

DUREE :

                        Trois séances pour la réalisation, possibilité de travailler par deux.

                         Evaluation à la quatrième séance.

 

 

 

 

DOCUMENTATION ARTISTIQUE :

                                                

                                                                CHUCK CLOSE

                                                                 ERRO

                                                                ESCHER

                                                                POLLOCK

 

EVALUATION :

                            Prise en compte du support  :                              /  3

                            Remplissage de la surface  :                               /  5

                            Originalité :                                                               /  4

                            Maîtrise technique  :                                               /  8

 

                                                                                                                /  20

 

RAPPORT AVEC LE PROGRAMME ET LE SOCLE COMMUN :

 

L'oeuvre, l'espace et le support.

Verbalisation ( pilier 1 ), développement de la culture humaniste ( pilier 5 ), apprendre à s'écouter et à travailler en groupe ( pilier 6 ).

 

DOCUMENTATION

 

ESCHER

ESCHER-remplissage-d-une-surface-II-1957-32-x-37-cm.jpg

ESCHER remplissage d'une surface II

1957  32 x 37 cm

 

Maurits Cornelis Escher (17 juin 1898 - 27 mars 1972) est un artiste néerlandais, connu pour ses gravures sur bois, lithographies et mezzotintos, qui représentent des constructions impossibles, l'exploration de l'infini, et des combinaisons de motifs qui se transforment graduellement en des formes totalement différentes. Dans l'oeuvre ci-dessus il sature l'espace de formes afin d'annuler le fond .

 

 

ERRO POLLOCK

 

REALISATIONS D'ELEVES

 

AUDREY-31.jpg

 

AUDREY 31

 

DOMITILLE 31

 

DOMITILLE 31

 

MORGANE-31.jpg

 

MORGANE 31

 

POL-MAEL-31.jpg

 

POL-MAEL  31

 

SIBYLLE-31.jpg

 

SIBYLLE 31

 

SOFIANE-31.jpg

 

SOFIANE 31

 

VALENTINE-31.jpg

 

VALENTINE 31

 

Repost 0
Published by artsplastiquessab.over-blog.com
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 10:46

VICTOR.jpgNiveau Sixième

 

 

 

 

 

SUJET :

 

Ecrire le mot ARTS-PLASTIQUES en dessinant des objets en rapport avec la matière.

 

 

MODALITE :

 

Travail individuel.

Deux séances, inclus la première de l'année présentant la matière.

Lister les objets pouvant servir.

Possibilité de mélanger les techniques, peinture, dessin, collage ( images, objets )

 

 

 

EVALUATION :

 

Objets en rapport avec la matière : / 5

 

Variété des objets : / 5

 

Maîtrise technique / soin : / 10

 

                                               /20

 

LES ARTISTES ET L'ALPHABET

 

 

Voici quelques exemples d'artistes qui ont créé des alphabets à partir d'objets parfois étonnants...

 

Alphabet soldats par Olivier MUNDAY Alphabet Lisa RIENERMANN

 

 

 

ALPHABET SOLDATS par Olivier MUNDAYLISA RIENERMANN Alphabet

 

   TRAVAUX ELEVES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arthur-DESSUS-.jpg

ARTHUR DESSUS 65

Heloise-MUNIER.jpg

 

HELOISE MUNIER 65

Marie-GRALL-.jpg

 

MARIE GRALL 65

 

EDOUARD-64.jpg

 

EDOUARD  64

 

MAGUELONE.jpg

 

GLADYS  64

 

 

 

SIXIEME l'objet installation

SUJET :

 

Assembler de manière visuellement satisfaisante plusieurs objets d'une même catégorie.

 

 

MODALITE :

 

Travail par équipe de 3.

Choisir UN objet commun ( chaussure, trousse, crayon, ciseau etc …).

N'utiliser que l'objet choisis ( nombre illimité ).

 

 

DUREE

 

20 minutes d'installation.

15 minutes de verbalisation et d'analyse de la documentation artistique.

 

 

REFERENCES AU PROGRAMME ET AU SOCLE COMMUN

 

L'objet et les réalisations plastiques. Au final l'assemblage prendra différents aspects ( poétique, symbolique, imaginaire …).

 

Apprendre à travailler ensemble, à s'écouter. ( pilier 6 )

 

 

DOCUMENTATION ARTISTIQUE

 

ARMAN long term parking 1982

BERNARD PRAS Tom Murphy 2003

 

 

QUESTIONS ABORDEES

 

Figuration, Abstraction

L'assemblage, l'empilement

 

 

REFERENCES ARTISTIQUES

arman_portrait.jpg

ARMAN est né en 1928 à NICE, il meurt le 22 octobre 2005 à New-York.

Il a obtenu la nationalité Américaine en 1970 et devient une star internationale.

500 expositions lui ont déjà été consacrées et des oeuvres monumentales ornent les espaces publics d'une centaine de villes dans le monde.

 

En ce moment une vaste exposition lui est consacrée au centre BEAUBOURG à Paris du 22 septembre 2010 au 10 janvier 2011.

 

ARMAN-long-term-parking-1982.jpg

 

ARMAN Long term parking 1982

 

BERNARD PRAS TEXTE

 

 

 

QUELQUES TRAVAUX ELEVES 

Pour en voir plus vous pouvez vous reporter à l'album photo sixième sur la page d'accueil.

 

ANNE-ENORA--THIPHAINE--la-fleur.jpg APOLLINE--ALIX--MARGAUX--la-coccinelle.jpg

ANNE-ENORA  THIPHAINE la fleur                                           APOLLINE  ALIX  MARGAUX  la coccinelle

 

ARZHUR--EMMANUEL--ARMAND--chaise-empilee-MOSAIQUE.jpg CHARLES-MARIE--JEAN--BENOIT--le-char-mosaique.jpg

 

 

 

ARZHUR  EMMANUEL  ARMAND                   CHARLES-MARIE  JEAN  BENOIT  le char

  chaise empilée

 

ELSA--LOUISE--l-immeuble.jpg

 

ELSA  LOUISE l'immeuble  

 

 

 


 

 

 

 

SIXIEME : DERRIERE LA PORTE ...

DERRIERE LA PORTE

 

 

INCITATION :

Derrière la porte … Que se passe t'il ?

 

MODALITES :

Travail en binômes.

Conditions matérielles : apporter une boîte à chaussures.

Technique libre ( peinture, volume )

Séance 1 : rechercher des idées sous forme de croquis. Prévoir le matériel à apporter

Séance 2 et 3 : réalisation

Séance 4 : prise de vue photographique et analyse des productions et oeuvres d'artistes.

 

EVALUATION :

Exploitation de la boîte : / 4

Pertinence de l'idée, créativité : / 4

Maîtrise technique : / 8

Présentation du projet : / 4


 

 

                                               / 20

 

 

REFERENCES AU PROGRAMME ET AU SOCLE COMMUN

 

L'objet et les réalisations plastiques. Au final l'assemblage prendra différents aspects ( poétique, symbolique, imaginaire …).

Apprendre à travailler ensemble, à s'écouter. ( pilier 6 )

 

DOCUMENTATION ARTISTIQUE :

 

 

Au 15 ième siécle l'art était très codifié. Dans la peinture religieuse notamment les artistes devaient suivre des codes afin de représenter des scènes religieuses.

L'ANNONCIATION notamment est l'annonce faite à la vierge MARIE de sa maternité divine par l'archange GABRIEL.

Dans la plupart des oeuvres peintes l'archange est à gauche et la vierge à droite, de plus entre les deux personnages il y a régulièrement au fond de l'image une porte, un passage qui est le symbole du mystère divin ou de l'heureux événement à venir …

Exemple :

 

DOMENICO-VENEZIANO-Annonciation-vers-1445.jpg

 

Domenico VENEZIANO Annonciation vers 1445

 

MAITRE-DE-L-ANNONCIATION-GARDNER-Annonciation-vers-1480.jpg

 

MAITRE DE L'ANNONCIATION GARDNER  Annonciation vers 1480

 

Au fond de l'image l'artiste a peint un jardin, deux arbres y sont visibles. La vie y apparaît

peu à peu symbole de l'arrivée imminente du CHRIST.

 

MAGRITTE-la-reponse-imprevue-1933-huile-sur-toile-81-x-54.jpg

MAGRITTE

La réponse imprévue

Huile sur toile 1933

 

ALICE-BAILLAUD-la-porte-des-secrets--1-Hopital-de-pediatr.jpg

 

Alice BAILLAUD

La porte des secrets

Hôpital de pédiatrie de Buillon, France 2008

 

QUELQUES REALISATIONS D'ELEVES :

 

ARTHUR--MATTHIEU--CLEMENT---2-.jpgARTHUR--MATTHIEU--CLEMENT---1-.jpg

 

 

ARTHUR  MATTHIEU  CLEMENT

La Calzone

 

 

CLOE--CHARLINE--LOU-ANDREA---1-.jpgCLOE  CHARLINE  LOU-ANDREA

CLOE--CHARLINE--LOU-ANDREA---4-.jpg

                                                                                                                       Roméo et Juliette

VICTOR

 

VICTOR La vague

 

THEODORE--THOMAS---2-.jpg

 

THEODORE et THOMAS

 

VALENTINE et HELOISE 02   VALENTINE et HELOISE

 

 

 

marion violette mathilde 3

marion--violette---mathilde-2.jpg

 

 

 

 

 

Marion  Violette Mathilde

Au-dessous une vue détaillée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ALEXIS et BAPTISTE

 

ALEXIS et BAPTISTE

Repost 0
Published by artsplastiquessab.over-blog.com - dans SIXIEME cours archives
commenter cet article

ACCUEIL

 

accueil arts plastiques

Ce blog présente l'actualité des arts-plastiques au collège et lycée Sainte-Anne de Brest.

Les élèves suivent les cours au collège à raison d'une heure par semaine. Au lycée la matière n'est pas obligatoire les secondes, premières et  terminales ont eux deux heures hebdomadaires . Les terminales préparent l'option facultative d'arts -plastiques.

 

LES ARTS-PLASTIQUES QU'EST CE QUE C'EST ?

 

Le terme ARTS-PLASTIQUES regroupe toutes les activités artistiques qui produisent des oeuvres bidimensionnelles

(dessin, peinture, photographie, gravure, images imprimées ...) et tridimensionnelles ( sculpture, installation dans l'espace) et virtuelles ( infographie, multimédia ) mais aussi la vidéo.

 

IMAGES ET DROIT D'AUTEURS SUR LE BLOG

 

Les photos des travaux d'élèves sont faites par  Mr LABBE ( enseignant d'Arts-Plastiques ).

Les visages des élèves sont volontairement floutés pour respecter le droit à l'image

 

Les reproductions d'oeuvres proviennent de sources diverses ( scans réalisés par les enseignants, ou de photos issus d'internet ).

Ces images sont publiées UNIQUEMENT dans un but pédagogique, il n'y a pas d'exploitation commerciale.Les oeuvres sont utilisées pour VALORISER la démarche des artistes cités auprès d'un jeune public.

 

Toutefois si un artiste ou une famille y voit une objection, merci de contacter l'administrateur du site ( les oeuvres seront immédiatement retirées).

 

Les enseignants abandonnent toute propriété exclusive des sujets publiés et permettent une exploitation pédagogique par des collègues ou des parents.

 

Archives

Catégories